Le surmulot ou rat brun est une belle bête. Sa taille de cinquante centimètres du museau au bout de la queue, son poids de 300 à 700 grammes et une longévité de deux ans, le Muridae impressionne par sa présence et lorsqu'il s'installe dans un logement, il est très difficile de s'en débarrasser seul.

 

Les premiers signes de présence se caractérisent par des odeurs d'urine, de fourrure, d'âcreté inhabituelle comme pour les souris et autres rongeurs. Cette caractéristique de rongeur est le second aspect qui doit vous prévenir de sa présence. De plus, les bois, plastiques, isolants, fils électriques seront grignotés par les surmulots. Enfin le bruit ! Vos nuits seront moins mouvementées car vous l'entendrez circuler dans vos combles, vos cloisons ou vos planchers. La moindre faille dans l'isolation et une occasion pour les surmulots de se retrouver au chaud et se reproduire dans un espace de vie confortable. Mais c'est le vôtre et il faut procéder à une dératisation.

lutter-contre-surmulot.jpg

Indifféremment, il squatte les maisons, entrepôts, égouts et entreprise de restauration et hôtellerie … un peu partout.

 

Il s'alimente selon disponibilité avec 10 % de son poids en viande ou fruits, accompagnés de céréales s'il vit en pleine nature.

 

Pour limiter le risque d'attraper des maladies infectieuses suite à la présence de leurs excréments, votre domicile doit être sécurisé en bouchant tout orifice. Pour cela, il faut vérifier les sorties de tuyaux, d'égouts, d'eaux usées et les jointures des murs aux toits. Vérifier les lieux de stockage des aliments et ne pas laisser traîner de déchets sur les plans de travail.